• Je bloque.

    Je me suis enlisé dans mon propre bouquin.
    Impossible de faire un pas de plus. J'ai avancé de 4 bonnes pages word depuis la dernière fois, mais...
    J'sis pas, rien. Mes personnages pataugent chacun de leur côté ( notamment pour l'un au sens propre... ), ils savent pas quoi faire pour avancer, et moi non plus.
    C'est dommage, parce que la fin est gravée dans ma tête, j'l'ai écrite dans un coin sur un bloc note, y'en a plein plein, et même moi j'la trouve pas mal et tout. Mais faut encore la raccorder au début, et autant je sais exactement comment ça doit se passer autant... bin, j'y arrive pas.
    Sont pénibles ces foutus persos, font pas un effort. Comissaire de la plus grande ville du monde, mon cul ouais? Infoutu de truover la moindre piste. Et j'vous parle pas du héros sensé sauver le monde qui se la coule douce dans un pays pépère. Forcément que l'seigneur du mal tout ça, il va arriver à ses fins avec une bande de glandus pareils.
    Même les sociétés secrètes passent leur temps à bouffer et à s'engueuler, comment tu veux qu'une bande de bras cassés pareils fassent avancer mon histoire?
    Quels bande de cons...

  • Commentaires

    1
    tite goutte
    Vendredi 23 Mars 2007 à 10:54
    La parfaite représentation de la non-inspiration.
    Re-Prout!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :