• Pensées traversant un cortex.. ou pas...

    Je ne veux pas de votre pitié, pas plus que vous ne voulez de mes
    malheurs, et j'compte sur vous pour allez vous coller votre majeur la
    où j'pense si vous l'idée de me plaindre vous passe par la tête... Si
    c'était le cas, une balle de calibre 12 risquerait de suivre le même
    chemin...



    Oui, j'suis d'humeur massacrante, c'est en rapport avec cette foutue journée de merde, j'suis moche, j'suis con, tout ça...

    Un matin, je me reveille, et j'croise de l'autre coté du miroir un
    jeune homme beau, fringant, classe, intelligent, etc... Et y'a d'autres
    jours, c'est plutôt comme aujourd'hui...



    On s'en fout, ca sera peut être passé demain, ou après demain... Au
    pire, Samedi, replongé dans l'exutoire pandémonium ou j'vis ma débauche
    les week-ends... Trainant de spot de jongle en ruelles inconnues,
    rencontrant des vieux grossiers au possible, loin d'être vulgaires...



    Putain, quelle classe de lire du Pennac dans le métro quand même...



    Aujourd'hui, j'me sens pas intelligent, et mon "Manifeste" pourrait
    tout aussi bien s'apeller: "Vieux cons incompris, j'vous comprends:
    j'suis pire"

    Quoi de plus affreux qu'un con qui le sait? Ca lui sert de pretexte, on
    peut pas esperer le faire changer en lui montrant comment il est: "T'es
    con!" "Oui, je sais, mais tu me fréquentes quand même, et tu me le
    reproches, n'estimes tu pas que c'est toi qui a un problème?", c'est un
    coup a te faire passer l'meilleur ami du monde sous Prozac...



    Bref, j'essaye de me déconniser, de me calmer, résultat, ca ressort par
    ce blog, j'suis un peux plus vivable en société, et mes amis ne
    risquent pas de faire un remake de Requiem For a Dream... Trainspotting
    a la limite...



    Enfin, c't'un façon de parler, les gens que je connais vraiment bien me
    voient sous un jour encore plus noir... Un monde merveilleux ou la mort
    n'est pas grave, ou la vie n'est qu'un passage et ou la société n'est
    qu'une création morale pour se donenr l'impression d'appartenir au tout
    qu'on a quitté en cessant de vivre par la Nature, mais par le Fric...

    Typique comprotement humain ça: Se créer un nouveau monde, aussi
    bordélique, mais qu'on pense mieux cerner parce qu'il a été crée par
    nous...

    J'vous citera pour le plaisir l'exemple des mathématiques qui
    présentent de plus en plus de paradoxes et d'indémontrabilités au fil
    des ans...



    En bref, a demain...

  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Décembre 2005 à 22:05
    ce texte me plait...
    bonne soirée
    2
    Eni
    Dimanche 21 Mai 2006 à 10:29
    *
    à demain
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :